Je suis un traducteur homme-machine qui aime voyager. J'écrit ici ce qu'il me passe par la tête. J'ai gardé le même nom de domaine parce que merde.

La ville des chats

De retour dans la ville des chats. Cette fois je me trouve du côté asiatique, question de faire changement car la dernière fois j'étais en Europe.

Dû à un manque d'organisation de ma part, je suis arrivé en soirée sans même savoir où mon hébergement se trouvait. Je me suis déjà trouvé dans une situation similaire lorsque j'étais arrivé à Bucarest l'an passé. Cependant, du moment ou j'avais trouvé un point de wifi, j'avais pu recevoir l'information nécessaire et ainsi trouver ma chambre assez facilement (et coup de bol j'étais à 10 minutes de marche).

Cette fois-ci j'ai eu moins de chance. Enfin... j'avais un plan B consistant d'une auberge de jeunesse à proximité, où j'ai finalement passé la nuit faute d'avoir eu de nouvelles de mon hôte. Puis le lendemain j'ai trouvé autre chose sans trop de problèmes. Sur le coup j'ai été un peu emmerdé par l'expérience, jusqu'au déjeuner quand un chaton est venu m'en piquer des morceaux. Impossible de rester en colère en présence d'un créature si adorable. Ce n'est peut-être pas un hasard : une ville stressante remplie d'agent anti-stress...

Pour l'instant j'ai une semaine ici. À faire le plein de börek, de köfte, de döner et de baklava. À boire de l'ayran, ce mélange de yogourt dilué et de sel que l'on boit souvent avec son lunch. Après c'est la Bulgarie.